Numéro 22 / février 2018

S'ac-corps-der

Depuis six mois, je travaille auprès de Catherine au sein d’une institution qui accueille des adultes présentant un handicap mental. Catherine est âgée de soixante-quatre ans. Cela fait une dizaine d’années qu’elle est arrivée dans l’institution. Mes observations m’amènent à penser qu’il y a dans son fonctionnement des points de rencontre avec l’autisme. En partant de cette hypothèse, je vais me servir de la clinique de l’autisme comme d’un outil, ceci afin d’apporter un nouveau regard sur Catherine.

Vous n'êtes pas encore abonné au Numéro 22 de février 2018
et vous ne pouvez consulter qu'une présentation de cet article.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous devez utiliser des crédits. Vous aurez alors accès à l'ensemble des articles de ce numéro.

Me connecter