Numéro 12 / mai 2013

« Je suis sans limite »

 

C’est un des premiers énoncés que Marie m’adresse à son arrivée au Courtil. Elle me parle alors de son rapport à la nourriture et me dit précisément : « moi, je suis sans limite et personne ne peut me limiter ». Il y a en effet un abord sans limite chez Marie quant à la pulsion orale mais aussi quant aux demandes, quant à son corps, quant à sa présence, quant à ses partenaires masculins…

Je propose donc que nous nous arrêtions sur son parcours.

Vous n'avez pas encore acquis le numéro Numéro 12 de mai 2013
et vous ne pouvez consulter qu'une présentation de cet article.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous devez acquérir ce numéro. Vous aurez alors accès à l'ensemble des articles.

Me connecter