Numéro 12 / mai 2013

Parcours et choix face à la jouissance

 

Tour d’horizon d’un parcours institutionnel

Estelle est une jeune femme de vingt-cinq ans qui a un long parcours au Courtil. Cela fera quatorze ans cette année qu’elle est accueillie au sein de notre institution. Cet accueil a fait suite à une première prise en charge institutionnelle en semi-internat dans un IME, où elle a passé cinq années de son enfance. Cet IME avait initié un changement d’institution en souhaitant pour Estelle que celui-ci favorise son intégration scolaire et un passage en régime d’internat, ceci afin qu’elle puisse tirer parti d’une mise à distance de la famille. En effet, le climat délétère et la grande précarité qui y régnaient alors avaient rapidement conduit à une intervention du service social de secteur et à un placement temporaire d’Estelle chez sa grand-mère maternelle. Quelques années plus tard, Estelle passe le week-end chez ses parents où elle aime à rencontrer sa tante, l’une des sœurs de sa mère. Ces contacts familiaux sont alors sources, pour Estelle, d’une grande ambivalence et sont souvent suivis de moments de détresse subjective importante, nécessitant parfois une hospitalisation aux urgences psychiatriques.

Vous n'avez pas encore acquis le numéro Numéro 12 de mai 2013
et vous ne pouvez consulter qu'une présentation de cet article.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous devez acquérir ce numéro. Vous aurez alors accès à l'ensemble des articles.

Me connecter