Numéro 13 / octobre 2013

Les crimes dits « immotivés » et la logique du passage à l’acte

On s'est appuyé sur la psychiatrie classique pour faire entendre au jury que les crimes de Kim De Gelder ont été commis à partir d'un vécu, d’un vécu proprement psychotique. On a brièvement expliqué au jury ce qu'est une psychose en décrivant qu'il s'agit d'un processus qui prend son départ dans un problème ou dans une difficulté à laquelle un individu est, à un certain moment, confronté. Il fallait dire « individu » et non « sujet ». Il fallait parler sans les concepts qui nous viennent presque automatiquement quand on parle entre nous, et on a fait cela avec les références classiques de la psychiatrie. On a parlé de ce que ce sont les prodromes dans la psychiatrie classique, de ce qu'est une schizophrénie incipiens, du vécu dans lequel le sujet se trouve quand, à un moment donné, un certain nombre de phénomènes l’envahissent. On a repris tout cela avec les éléments biographiques de De Gelder qui montrent cet envahissement progressif de son monde par ce que la psychiatrie classique appelait les « symptômes primaires », envahissement qui le met dans un état d'extrême angoisse où il est obligé, poussé, à y répondre. La réplique, la réponse de l'individu par rapport à cela, la façon de l'individu de faire avec ça, ce que les classiques appellent les « symptômes secondaires », peuvent prendre deux formes dans la psychose : une forme mentale et alors la réplique du sujet est d'essayer de significantiser quelque chose de cette expérience énigmatique qui fait intrusion, qui le rend perplexe, et c'est la voie d'une formation d'un délire, d'une explication délirante. Une deuxième voie possible est le passage à l'acte.

 

Séminaires retranscrits par Brigitte Duquesne et Célestine Lefebvre

Vous n'êtes pas encore abonné au Numéro 13 de octobre 2013
et vous ne pouvez consulter qu'une présentation de cet article.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous devez utiliser des numéros. Vous aurez alors accès à l'ensemble des articles de ce numéro.

Me connecter