Numéro 14 / février 2014

Courtil en vie

Bonjour, j’ai envie de vous faire parler du Courtil, et sans doute aussi d’autre chose…, mais ne nous égarons-pas ! Pourriez-vous me dire ce que la psychanalyse apporte au Courtil, qui est une institution se voulant aussi et surtout un lieu de vie ?

Elle apporte le souci de la clinique, la prise en compte de la singularité…

Oh là là, je connais la chanson…, mais encore ?

Vous voulez du nouveau ? Eh bien, disons alors qu’elle apporte quelque chose d’autre, une dimension supplémentaire…

Vous n'êtes pas encore abonné au Numéro 14 de février 2014
et vous ne pouvez consulter qu'une présentation de cet article.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous devez utiliser des numéros. Vous aurez alors accès à l'ensemble des articles de ce numéro.

Me connecter