Numéro 17 / mars 2015

Vyara - Nevyara

« …et tu ne vas rien dire. Le langage est une source de malentendus. »

Le Petit Prince, Antoine de Saint- Exupéry

Vyara (le prénom Vyara, ou bien Véra en bulgare, signifie ”foi”) est une petite fille douloureusement fragile. A un an et demi, son poids est celui d’un nouveau-né - 3,600 kg. Elle ne parle pas et en décembre 2013, elle est placée en institution (Foyer de soins médico-sociaux pour enfants). Elle arrive sans acte de naissance, sans nom de famille, mais accompagnée par le grand intérêt des médias. Des titres tels que ”Un enfant dans un état terrifiant retrouvé dans une baraque” ont paru dans la presse locale, ce qui enfermait Vyara dans sa position de victime d’une mère irresponsable.

Vous n'êtes pas encore abonné au Numéro 17 de mars 2015
et vous ne pouvez consulter qu'une présentation de cet article.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous devez utiliser des crédits. Vous aurez alors accès à l'ensemble des articles de ce numéro.

Me connecter