Numéro 2 / mars 2012

Une rencontre avec l’ARS du Nord Pas-de Calais (2)

Le Schéma régional d’organisation médico-social

C'est un très gros secteur ! C'est un secteur qui a souvent été en souffrance parce que c'est, un petit peu, le parent pauvre de la santé. Ce n'est pas là que l'on met le maximum d'argent, il faut bien dire ce qui est. Et donc, que se soit dans les personnes âgées ou dans le handicap ce sont des secteurs qui souffrent perpétuellement d'une pénurie de moyens.

D.H : Voilà.

Dr. Perrin : ... Ou d'une inorganisation des moyens quelquefois.

D.H : Oui, et puis ce sont des prises en charge au long court souvent.

Dr. Perrin : « Oui, là alors, nous avons des interlocuteurs comme le Conseil Général qui sont des collectivités territoriales, des collectivités d'élus, qui eux, n'ont pas forcément une politique de répartition harmonieuse du territoire, loin s'en faut.

D.H : Et la MDPH, également, est un interlocuteur ?

Dr. Perrin : Et la MDPH est un interlocuteur. Là, je laisserai Brigitte Cacan bien expliquer toutes les implications de la mise en place des MDPH. Mais, voilà globalement pour le SROS comment on a fait le changement dans la continuité.  

Vous n'êtes pas encore abonné au Numéro 2 de mars 2012
et vous ne pouvez consulter qu'une présentation de cet article.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous devez utiliser des numéros. Vous aurez alors accès à l'ensemble des articles de ce numéro.

Me connecter