24 / PRATIQUES HORS LES NORMES / janvier 2019

L’invention à la lettre

L’invention

Il est fréquent dans notre littérature que nous décrivions le traitement de l’autisme en termes d’invention. Nous faisons référence en cela à la possibilité chez un sujet de réaliser lui-même un traitement du réel. Nous le nommons invention car nous situons dans la solution trouvée l’apparition du contingent et de l’imprévu. C’est ainsi qu’elle ne peut être ni programmée ni intégrée dans un programme thérapeutique ou pédagogique. L’apparition de l’invention requiert la présence de celui qui est disposé à la faire vivre et à la reconnaître comme telle. Mais elle est réfractaire envers celui qui cherche à interférer. De fait, il arrive parfois que les solutions qui semblent se dessiner chez certains autistes soient court-circuitées si l’entourage les reçoit avec un enthousiasme excessif, les intègre dans un impératif de la demande ou bien leur donne un sens qui ne faisait pas partie des projets de leur auteur. Autrement dit, lorsque l’on essaie de les intégrer dans un programme éducatif qui correspond aux idéaux de l’Autre.

Crédit Photo @ Leo Reynolds

 
Vous n'êtes pas encore abonné au 24 / PRATIQUES HORS LES NORMES de janvier 2019
et vous ne pouvez consulter qu'une présentation de cet article.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous devez utiliser des crédits. Vous aurez alors accès à l'ensemble des articles de ce numéro.

Me connecter