24 / PRATIQUES HORS LES NORMES / janvier 2019

« La Folie de tout le monde »

La folie de tout le monde : c’est sous cette formule, issue du Séminaire de Jacques Lacan, que nous avions décidé de nous mettre au travail1 et nous avons vu quel éventail de rencontres et de pratiques elle a pu mettre en lumière ! C’est en 1955, dans son séminaire sur les psychoses que Jacques Lacan avance que « sans doute il y a une folie nécessaire, que ce serait être fou par un autre tour de folie que de ne pas être fou de la folie de tout le monde 2».

Le monde est fou

Mais de quelle folie parlons-nous ? Sans doute n’est-il plus nécessaire d’avoir lu Lacan pour penser aujourd’hui que tout le monde est fou. Tout le monde est fou parce que le monde est fou, entraîné par la course folle du capitalisme et de son pousse à l’achat. L’objet de consommation et son culte dirigent désormais le monde et en organisent la jouissance. Le voile s’est levé sur cette main qu’on disait invisible, car c’est elle qui est aux manettes et dorénavant gouverne.

Face à la folie, que répondre ? À l’hôpital, point de place pour elle, elle y est forclose : la psychose est devenue persona non grata et l’asile, un gros mot. Une autre folie s’impose, celle d’une nouvelle gouvernance et de ses soins organisés selon l’économie de marché, et ses techniques de management. Réorganisations, fusions, fermetures de services. Flexibilité, efficacité, qualité. Tels sont les signifiants qui en constituent la langue et en orchestrent la logique.

Pas sans ravage : car depuis quelques mois, la révolte gronde dans les hôpitaux psychiatriques français. Après les Perchés du Havre, les grévistes de la faim du Rouvray, Pinel en lutte à Amiens, on ne compte plus les mouvements qui se déploient à Paris et en Province, ni les collectifs qui les portent, Blouses Noires, Soignants debout, Psychiatrie parisienne unifiée. Leur message est univoque : tous dénoncent la déshumanisation des soins, le manque de moyens et la réduction des soignants à une vulgaire fonction de gardiennage.


1 Cette journée du 6 octobre 2018 était organisée par le Collège clinique de Lille, la Section clinique de Mons et l’ACF-CAPA.

2 Lacan J., Le Séminaire, livre III, Les Psychoses, texte établi par J.-A. Miller, Paris, Seuil, 1981, p. 25.

Vous n'êtes pas encore abonné au 24 / PRATIQUES HORS LES NORMES de janvier 2019
et vous ne pouvez consulter qu'une présentation de cet article.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous devez utiliser des crédits. Vous aurez alors accès à l'ensemble des articles de ce numéro.

Me connecter