20 / LES MÉTAMORPHOSES DE LA PUBERTÉ / juillet 2016

Se faire un corps à l’adolescence

J'ai choisi de m'appuyer sur une référence à laquelle je vais venir, qui provient d'un des derniers séminaires de Lacan, le séminaire sur Joyce, comme on dit, c'est-à-dire, le Séminaire XXIII, Le sinthome1.

Mais avant d'y venir, je voulais poser un peu plus largement la question de ce que c'est « se faire un corps à l'adolescence ». Aussi, si on peut se poser cette question, c'est bien qu'il y a une difficulté avec le corps et l'adolescence.

Bien entendu, on a déjà un corps avant l'adolescence, mais néanmoins quelque chose se modifie avec l'apparition de la puberté mais pas seulement. Quelque chose se modifie surtout avec ce que Lacan, dans sa préface à la pièce de Wedekind, L'éveil du printemps, appelle « l'éveil de leurs rêves »2.

Ce n'est pas la même chose de considérer que le corps est à refaire parce qu'il y a un changement biologique dans le corps, ou parce que ces jeunes sujets sont amenés à rêver autrement, « l'éveil de leurs rêves », l'éveil de leurs pensées, c'est aussi la pensée de l'Autre corps.

Et c'est ce qui fait que les adolescents sont amenés à devoir se pencher à nouveau sur cette question du corps, par rapport à laquelle, comme chacun, ils ont organisé, après tout, un certain nombre d'éléments, de fantasmes, etc. Le corps comme le corps qu'on a, celui qu'on éprouve. Quand je dis « qu'on éprouve », ça veut dire qui jouit. Ce n'est pas seulement le corps dont on peut se faire une idée, c'est le corps tel qu'éprouvé. Ce que Lacan appelle la jouissance, c'est ce qui s'éprouve.

* Conférence prononcée à Antibes dans le cadre de la section clinique et retranscrite par Florine Mathon


1 Lacan J., Le Séminaire, livre XXIII, Le sinthome, Paris, Le Seuil, 2005.

2 Lacan J., « Préface à L'éveil du printemps de Frank Wedekind », in Wedekind F., L'éveil du printemps, Paris, Gallimard, 1983, p. 9.

 

Vous n'êtes pas encore abonné au 20 / LES MÉTAMORPHOSES DE LA PUBERTÉ de juillet 2016
et vous ne pouvez consulter qu'une présentation de cet article.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous devez utiliser des crédits. Vous aurez alors accès à l'ensemble des articles de ce numéro.

Me connecter