20 / LES MÉTAMORPHOSES DE LA PUBERTÉ / juillet 2016

Porte ouverte sur le désert

Malgré de gros soucis techniques, nous avons pu diffuser le film de Clémence Hébert « Drôle de Pays » au Courtil, devant une assemblée nombreuse, chaleureusement accueillante, bienveillante, mais surtout ayant pris de son temps de travail pour nous recevoir, en lieu et place de leur séminaire, en cette fin d’année des plus chargées pour tous. Et surtout, plusieurs personnes avaient déjà vu le film et préparé des questions. Véronique Servais me remettra un texte remarquable sur le film à la fin de la session – retranscrit ci dessous.

 

Vous n'êtes pas encore abonné au 20 / LES MÉTAMORPHOSES DE LA PUBERTÉ de juillet 2016
et vous ne pouvez consulter qu'une présentation de cet article.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous devez utiliser des crédits. Vous aurez alors accès à l'ensemble des articles de ce numéro.

Me connecter