Numéro 6 / septembre 2012

D’être l’objet de l’autre à l’autre qu’elle invite à déguster

Ce texte a été présenté lors de la journée de rentrée du Courtil de septembre 2011, dont le thème était "Lire l'événement."

Océane arrive à La Coursive lorsqu’elle a dix ans. Elle ne tient pas en place, elle est envahie par les objets et par la présence des autres. Elle porte un intérêt particulier à tout ce qui pourrait se manger mais aussi aux odeurs que peuvent produire ces différents objets ; objets qu’elle porte à sa bouche et à son nez. La bouche et le nez semblent être indifférenciés. Par exemple : elle respire le gaz des briquets, mange de la colle ou des limaces sur le chemin ou encore déchire, découpe et met en bouche des feuilles de papier. Souvent elle se met à courir ou alors se cache dans une armoire ou dans le module lorsqu’on attend quelque chose d’elle. Avec les duplos, elle refait toujours le scénario d’une mère qui crie sur sa fille.

Elle touche souvent les autres et est fascinée par leurs cheveux, elle peut à l’occasion dire : « Tu as de beaux cheveux » ou encore « tu sens bon ». Elle est très attentive à la réaction que cela produit chez nous, à la réponse très personnelle que nous allons lui donner.

Vous n'êtes pas encore abonné au Numéro 6 de septembre 2012
et vous ne pouvez consulter qu'une présentation de cet article.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous devez utiliser des crédits. Vous aurez alors accès à l'ensemble des articles de ce numéro.

Me connecter