Numéro 6 / septembre 2012

Jeux de dupes

Ce texte a été présenté lors de la journée de rentrée du Courtil de septembre 2011, dont le thème était "Lire l'événement."

Cyril, aujourd’hui âgé de presque 13 ans, a intégré le Courtil il y a tout juste un an. À son arrivée, ce jeune garçon boude toutes nos propositions. Je me souviens que, lors de son admission, il se refuse à franchir la porte métallique extérieure du groupe de vie pour nous suivre en activité, invoquant alors le fait qu’« il n’est pas obligé ». Ainsi Sébastien nous indique d’entrée de jeu qu’il ne faut rien vouloir pour lui.

Dans un premier temps, cet enfant se tient généralement à l’écart du groupe, ne s’intéressant principalement qu’à un objet avec lequel il fait corps, la game boy. Cet objet rapidement devenu prétexte à nos rencontres viendra « faire lien ». Cyril me convoque juste pour cela. Mon prénom, il ne le retient pas. Il semble d’ailleurs que nous tous, « intervenants », sommes logés à la même enseigne, celle d’« animateur ». C’est comme cela qu’il nous nomme.

Vous n'êtes pas encore abonné au Numéro 6 de septembre 2012
et vous ne pouvez consulter qu'une présentation de cet article.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous devez utiliser des crédits. Vous aurez alors accès à l'ensemble des articles de ce numéro.

Me connecter