25 / RIRE ET ÉCLATS / juin 2021

Philologie versus grammaire?

Philologie versus grammaire ?

J'ai décidé de resserrer mon propos autour de la question linguistique, évoquée par Lacan dans le chapitre III, intitulé « L'Autre et la psychose » et qu'il distingue très précisément de la communication. Cet éclairage a parlé à la philologue que je suis aussi. Nous sommes au début de son enseignement, Lacan est alors pleinement structuraliste et il s'inspire des fondamentaux de la linguistique. Il nous rappellera ici combien les catégories de la linguistique sont nécessaires au clinicien. 

Il s'agit de se garder de comprendre trop vite, voilà un enseignement majeur de Jacques Lacan : « Vous croyez avoir affaire à quelqu'un qui communique avec vous parce qu'il vous parle le même langage. 1 » L'écueil vient justement du fait qu'il ne s'agit pas du même langage. 


 

1 LACAN J., Le Séminaire, livre III, Les psychoses (1955-1956), texte établi par Jacques-Alain Miller, Paris, Éditions du Seuil, coll. Champ Freudien, 1981, p. 54.

Vous n'êtes pas encore abonné au 25 / RIRE ET ÉCLATS de juin 2021
et vous ne pouvez consulter qu'une présentation de cet article.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous devez utiliser des crédits. Vous aurez alors accès à l'ensemble des articles de ce numéro.

Me connecter